Située à l’ouest de l’Haïti, la République Dominicaine est l’un des grands pays des Caraïbes. Avec son décor à couper le souffle, marqué par une immense plage au sable blanc et des villages de pêcheurs atypiques, elle figure parmi les destinations touristiques à privilégier de l’Amérique du Sud. Créé en 1844, son drapeau est relié à l’indépendance du pays. Dans ce guide, revenons sur son origine et ses significations.

Histoire du drapeau de la République Dominicaine

Le drapeau de la République Dominicaine est inspiré du drapeau de l’Haïti. On retrouve deux couleurs prédominantes : le bleu outremer et le rouge vermillon, des nuances qui tirent sa source du drapeau français. Il est aussi constitué de quatre quartiers séparés par une croix blanche. En 1844, ces éléments sont composés de quadrants avec des couleurs non alternées, autrement dit, les quartiers bleu outremer sont placés l’un à côté de l’autre sur la partie supérieure du drapeau tandis que les quartiers rouges se situent sur sa partie inférieure. Ce n’est qu’entre 1844 et 1861 que les instigateurs du drapeau ont décidé d’alterner les couleurs des quartiers.

On constate aussi qu’un blason est placé au centre du drapeau de la République Domicaine. Entre 1844 et 1913, ces armoiries ont subi plusieurs modifications. À l’époque, il était difficile de trouver des armoiries semblables même si ces visuels ont été reproduits par une même organisation. Les armoiries de la République Dominicaine étaient composées de deux branches de laurier. Présentés sous forme d’un arc, ces feuillages bordaient le livre des Évangiles. On peut distinguer derrière cette Bible quelques armes telles qu’un canon avec baïonnette et une lance. En premier plan, on aperçoit un ruban bleu avec une inscription Dios Patria Libertad, qui signifie Dieu, patrie, liberté, sur la partie supérieure du visuel et un ruban rouge où l’on peut lire Republica Dominica sur la partie inférieure.

Plusieurs textes ont apporté plusieurs modifications sur l’aspect extérieur du blason. La Constitution du 6 novembre 1844 a par exemple retiré les canons du visuel. L’une des branches de laurier quant à elle, a été remplacée par une vigne (1848) et par des feuilles de palmiers (1853). D’autres éléments comme le serpent et les armes ont aussi disparu.

Ce n’est qu’en 1913 qu’un décret rédigé a officialisé la forme, les couleurs et la composition des armoiries de la République Dominicaine. À l’heure actuelle, on retrouve sur le blason le livre de l’Évangile ouvert à l’Évangile selon Jean 8 : 32 où il est marqué Y la verdad os hará libres (Et la vérité vous affranchira) ainsi qu’une croix, des branches de laurier et un palmier.

Origine du drapeau de la République Dominicaine

Le drapeau national de la République Dominicaine est un symbole qui marque l’avènement de l’indépendance du pays. Il a été pensé par Juan Pablo Duarto, mais ce sont Concepción Bona, Maria Jesus Pina, Isabelle Éventée et Maria Trinidad Sánchez qui confectionné le premier drapeau dominicain.

D’après les récits, les révolutionnaires ont eu du mal à trouver un terrain d’entente sur la forme du drapeau devrait être hissé. José Joaquin Puello a insisté pour que les couleurs reprises sur le drapeau haïtien soient maintenues sur le drapeau de la République dominicaine. De son côté, Juan Pablo Duarte a proposé qu’on y insère une croix blanche sur la place centrale.

Le drapeau dominicain a été hissé pour la première fois dans la vallée de Cibao. En mars 1844, il a débarqué dans la ville de La Véga, le lieu où la « Vierge de la Merci » a fait son apparition en 1495.

Signification du drapeau de la République Dominicaine

Les couleurs qui constituent le drapeau de la République Dominicaine n’ont pas été choisies au hasard. Ce sont des symboliques fortes qui détiennent leurs significations :

  • le rouge rappelle le sang des héros qui ont combattu pendant les guerres d’indépendance ;
  • le bleu, quant à lui, représente le ciel. C’est aussi un signe qui marque la liberté ;
  • le blanc de son côté symbolise la paix et l’union des dominicains tandis que la croix symbolise la religion catholique.

D’autres significations ont aussi fait leur apparition. Selon cette théorie, le bleu représente les batailles qui ont permis d’accéder à l’indépendance tandis que le blanc fait allusion à l’amour divin pour le pays.

Il est important de préciser que les éléments qui composent le blason de la République Dominicaine sont également dotés de significations. Le laurier qui est placé sur le côté gauche des armoiries symbolise l’immortalité tandis que le palmier marque la liberté. Le ruban rouge qui maintient ces deux éléments est un signe de gloire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici