La Malaisie est un pays d’Asie du Sud-Est de 329 750 km2 situé sur une partie de la péninsule Malaise et de l’île de Bornéo. Divisée en deux régions distinctes à savoir la Malaisie et la Malaisie orientale, la fédération est reconnue pour sa forêt millénaire. Elle a le tigre comme symbole national, l’hibiscus rouge pour fleur emblématique et le calao pour oiseau emblématique. Quant au drapeau de la Malaisie, il est connu sous le nom de Jalur Gemilang ou bande de la gloire. Une appellation derrière laquelle se cache une histoire.

Description du drapeau de la Malaisie

Le drapeau de la Malaisie, comme la plupart des drapeaux, est doté d’une forme rectangulaire. Avec une proportion d’une unité en hauteur sur deux en largeur, son dessin représente 14 bandes étroites et horizontales, dont sept rouges et sept blanches. De même largeur et même hauteur, les lignes sont intercalées entre elles.

La partie supérieure gauche du drapeau de la Malaisie, celle qui se trouve sur le côté de la hampe, est marquée par un rectangle de couleur bleu azur. Avec une dimension qui recouvre la moitié de la longueur du drapeau, le canton est orné d’un croissant de lune orienté vers le flotteur. À sa droite, on retrouve une étoile à quatorze branches. Les deux éléments étant de couleur jaune or.

Il faut rappeler qu’à l’origine, le pavillon d’État de la Malaisie a été dessiné sur la base de celui des États-Unis. C’est la raison pour laquelle il possède les mêmes couleurs, les mêmes bandes horizontales et aussi le même rectangle situé en haut à gauche. Pour différencier les deux emblèmes, une dernière ligne blanche a été ajoutée au dessin de la Malaisie. De même, les symboles du quartier bleu ont été changés. Les 50 étoiles des Stars AMD Stripes ont été en effet remplacées par des astres, plus précisément le croissant de lune et l’étoile.

Drapeau de la Malaisie : quelle est la signification des symboles et des couleurs ?

Présenté pour la première fois le 16 septembre 1963, le drapeau de la Malaisie actuel a été obtenu après modification. Afin de représenter valablement l’état malaisien, chaque élément qui s’y retrouve possède une signification particulière pour tout Malaisien. Il convient alors de détailler chacun des symboles.

La couleur bleue : elle symbolise l’unité du peuple malais, malgré le nombre d’états qui le compose ;
Le jaune : elle caractérise la royauté des dirigeants malais ;
Le blanc : c’est la couleur universelle de la paix ;
Le canton bleu : pris dans son ensemble, le rectangle représente l’unité du peuple malaisien ;
Le croissant de lune jaune : symbole traditionnel de l’Islam, celui-ci vient rappeler la religion officielle du pays ;
L’étoile à 14 branches de couleur jaune : elle est là pour matérialiser l’unité qui existe entre les entités du pays. Ses 14 pointes servent quant à elle à désigner les 14 états à l’origine de la Fédération. Après le départ de Singapour en 1965, la quatorzième bande sera attribuée aux districts fédéraux, à savoir celui de la capitale de Labuan et de Putrajaya ;
Les 14 bandes horizontales : elles signifient l’unité et l’égalité de statut dans la fédération des 13 états membres et du gouvernement fédéral. Il s’agit de Kedah, Negeri Sembilan, Pahang, Kelantan, Johor, Perak, Terengganu, Perlis, Selangor, Malacca, Sarawak, Penang, Sabah et Singapour.

Histoire et origine du drapeau de la Malaisie  

Avant d’aboutir à cette version connue du drapeau de la Malaisie, il y a eu plusieurs étapes caractérisées par la variation du régime politique. Pour mieux comprendre, il faut remonter bien avant l’existence d’un drapeau officiel.

Le drapeau Malaisie, du Royaume de Majapahit à la colonisation

En 1377, Parameswara, un prince de Palembang, réussit à échapper à Hayam Wuruk, roi du Mojopahit. Il s’installa sur la péninsule Malaise et fondit Malacca. Entre le XIVème et XVème siècle, le port tomba sous le contrôle du Royaume de Majapahit qui y implanta son drapeau. Ce dernier représentait alors un triangle bicolore disposé horizontalement, la couleur rouge au niveau de la hampe et le blanc du côté flotteur. Sur la partie supérieure du dessin figurait un cercle jaune contenant une étoile à 8 branches. C’était le soleil de Majapahit, l’emblème du royaume utilisé à cette époque.

Entre 1874 et 1925, l’histoire de la Malaisie fut marquée par l’installation coloniale. Le pays fut ainsi donc dirigé par des Portugais de 1511-1641, par les Hollandais jusqu’en 1795 et par les Britanniques jusqu’en 1946. Tout logiquement donc, les drapeaux se succédèrent sur tous les territoires malais, aussi bien orientaux qu’occidentaux. De 1895 à 1946, les États malais fédérés, fondés par les Britanniques, utilisèrent un drapeau formé par 4 bandes horizontales, 1 blanche, 1 rouge, 1 jaune et 1 noir respectivement. Au centre du drapeau se trouvait un tigre de couleur or entouré dans un ovale blanc.

A la disparition de l’Union malaise en 1948, la Fédération de Malaisie vint au pouvoir. Chacun des 11 états qui la composaient avait son propre drapeau qu’il arborait devant sa maison. Afin que tous puissent être représentés valablement, il fallait un unique drapeau national qui serait hissé sur une hampe plus haute que les autres drapeaux.

Le drapeau de la Malaisie, de l’ère de la Fédération à ce jour

Le drapeau de la Malaisie actuel a été choisi parmi trois propositions retenues lors du concours national de conception lancé par le gouvernement de la fédération. Le premier représentait un fond bleu avec 11 étoiles blanches et deux kris ou poignards malais au milieu. Sur le second, les mêmes éléments ont été utilisés, mais disposés de manière à obtenir un cercle d’étoiles autour des poignards.

Le dernier quant à lui a été conçu en deux semaines par Mohamed Hamzah du Département des travaux publics. Choisi et approuvé par sondage en 1950, il était composé de 11 bandes rouges et blanches alternées, d’un croissant jaune et d’une étoile à branches. Les derniers éléments étant représentés sur un fond bleu, dans le coin supérieur gauche. Une branche fut par la suite ajoutée à l’étoile afin de la différencier du symbole des communistes.

Il faut attendre l’indépendance de la Fédération de Malaisie en 1957 pour voir le drapeau à 11 bandes être hissé pour la première fois. Après le ralliement des territoires britanniques en 1963, trois bandes ainsi que trois branches de l’étoile furent ajoutées. Cette dernière version avec quatorze bandes horizontales et quatorze branches d’étoile fut adoptée le 16 septembre de la même année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici