Le drapeau est l’un des symboles les plus précieux du patrimoine culturel d’un pays. Les historiens le définissent comme étant l’élément suprême constituant l’identité d’un pays. Mais, un drapeau est bien plus qu’un simple symbole. Il raconte aussi l’histoire d’un pays et exprime ses principes et ses valeurs. Dans le cas du Madagascar, son drapeau véhicule un message unique et renseigne aussi sur la longue marche du pays vers son indépendance.

Alors, quelles sont les origines et les spécificités du drapeau malgache ? Quel est le message que véhicule chacune des couleurs qui le constituent ? Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer l’essentiel à savoir sur le drapeau du Madagascar (aussi appelé Grande Île).

Description du drapeau malgache

Le drapeau malgache a une forme rectangulaire. Il a une proportion de deux unités en hauteur et une proportion de trois unités en largeur. C’est un drapeau tricolore comme il y en a beaucoup d’autres dans le monde. Ainsi, les trois couleurs qui le composent sont le blanc, le rouge et le vert. La couleur blanche est disposée verticalement du côté de la hampe. Les bandes rouge et vert sont placées du côté du flotteur et sont disposées horizontalement.

Par ailleurs, c’est la bande de couleur rouge qui surmonte celle de couleur verte. Ces deux bandes ont les mêmes dimensions, soit une unité en largeur et deux unités en longueur.

Signification du drapeau malgache

Le drapeau d’un pays dit long sur les grandes valeurs auxquelles tient son peuple. Dans le cas du Madagascar, il représente également les profondes aspirations du pays. Les couleurs présentes dans le drapeau malgache représentent des principes vénérés depuis fort longtemps. La couleur blanche symbolise la pureté et fait également référence à la loyauté du peuple malgache. La couleur rouge représente la noblesse et la souveraineté de l’État malgache.

En outre, elle symbolise également le courage et le sang versé dans la lutte pour l’indépendance du pays. La couleur verte quant à elle symbolise l’agriculture et la biodiversité rencontrées dans le pays. Elle représente également l’espoir. Toutefois, vous devez savoir que le blanc et le rouge du drapeau ne sont pas nouveaux dans la culture du pays. Ce sont les couleurs qu’utilisait l’ancien Royaume Mérina au cours du 19e siècle.

On peut aussi dire de la couleur verte qu’elle symbolise les peuples côtiers de l’île du Madagascar. C’est la couleur qui représente également la forêt et la végétation de l’île.

Histoire du drapeau malgache

Le drapeau actuel de la Grande Île a été officiellement adopté le 21 octobre 1958. C’est une semaine exactement après la proclamation de République du Madagascar. En effet, le pavillon du pays a beaucoup varié entre 1810 et 1958. Cela signifie que de nombreux régimes se sont succédé au cours de cette période. De 1810 à 1885, le Royaume de Mérina établit l’un des tout premiers régimes du pays.

C’était un régime monarchique issu des hauts plateaux malgaches. Le royaume possédait son propre étendard qui représentait tout le pays. Comme le drapeau actuel, celui du royaume avait également une forme rectangulaire. Par contre, il se composait seulement de deux couleurs : blanc et rouge. Les bandes partageaient les mêmes dimensions et étaient disposées horizontalement. C’est la bande de couleur blanche qui est placée au-dessus de celle de couleur rouge.

Cependant, les choses ont commencé à changer avec l’occupation coloniale. En 1882, le royaume est d’abord passé sous protectorat français avant d’être totalement dissolu en 1896. Pendant cette période, l’étendard hissé n’était plus celui du royaume, mais un nouveau. Le nouveau modèle est un drapeau composé de trois bandes de couleurs différentes, mais de même hauteur. Les trois couleurs sont les mêmes que l’on retrouve sur le drapeau français.

Par contre, la disposition n’est pas la même que celui du tricolore français. Les bandes du drapeau hissé sous le protectorat français sont disposées horizontalement. La bande de couleur bleue est placée en haut, celle de couleur blanche est placée au milieu et la bande rouge est placée en bas. L’autre différence avec le drapeau français est que celui-ci comportait un emblème. Ce dernier ressemblait à un croissant de lune de couleur rouge.

En 1897, lorsque le Madagascar est officiellement devenu une colonie française, c’est le drapeau français qui flotte dans toute l’île. Ce fut le cas jusqu’en octobre 1958 où un nouveau drapeau a été présenté au peuple à la date du 28. Le nouveau drapeau est un tricolore d’une bande verticale blanche et de deux bandes horizontales rouge et vert.

Depuis lors, il n’y a plus eu aucun changement sur le drapeau malgache. Même si, depuis son indépendance, le pays a modifié plusieurs fois sa constitution, il n’a plus modifié son drapeau. Par ailleurs, il serait bien de préciser qu’en plus du drapeau national, la République de Madagascar possède également un drapeau présidentiel. C’est toujours le même modèle que celui du drapeau national, mais à quelques détails près.

Sur le drapeau présidentiel malgache, vous pouvez observer les lettres dorées « R.M ». Ces lettres représentent les initiaux de la République de Madagascar. En outre, le drapeau présidentiel du pays comporte également un emblème. Ce n’est rien d’autre que l’emblème national du pays qui est placé sur la réunion des trois bandes du drapeau. Cet emblème est un symbole fort qui témoigne de l’autonomie du peuple malgache.

Il est formé par un sceau en forme circulaire avec une couleur jaune. En son centre, il y a un autre cercle de couleur blanche dans lequel est dessinée la carte de Madagascar. La carte a une couleur rouge et l’arbre du voyageur est utilisé pour orner le cercle blanc. C’est un arbre originaire du pays et qui a une grande signification pour les Malgaches. En dessous de l’arbre, vous pouvez remarquer le dessin de la tête d’un animal, le zébu.

Cet animal est également une figure emblématique du pays. Il est surtout présent parce qu’il détient une place très importante dans l’économie du Madagascar. Une rizière est utilisée comme fond à tous ces dessins. En effet, le riz est l’aliment national du pays. On note aussi la présence de deux rameaux pour représenter la couleur verte de l’espoir. L’ensemble est surmonté de la devise du pays : « Tanindrazana, Fahafahana, Fandrosoana », signifiant « Patrie, Liberté, Progrès » en français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici