Adopté vers la fin du XXe siècle en remplacement du drapeau impérial, l’actuel drapeau de l’Iran est l’un des plus beaux en Asie continentale. Il s’agit en effet d’un composite de divers éléments islamiques ayant une connotation bien précise. Avec l’emblème du pays en son centre, ce drapeau comporte trois bandes horizontales : rouge en bas, blanc au milieu et vert en haut. Revisitons ensemble l’histoire, l’origine et la signification du drapeau de l’Iran.

Que retenir de l’histoire du drapeau de l’Iran ?

Différents drapeaux ont été utilisés tout au long de l’histoire de l’Iran pour symboliser la paix et la guerre. L’un des premiers emblèmes du pays arborait par exemple un aigle, symbole de protection et de bénédiction divine. Entre le XVI et le XVIIIe siècle, les drapeaux utilisés comprenaient un champ vert et des symboles comme un soleil, un agneau d’or, etc. À l’époque impériale par exemple, le drapeau du pays portait en son centre un lion qui tient une épée, ce qui est le symbole de la puissance. Surmonté d’un soleil pour symboliser la royauté, le drapeau utilisé à cette époque était en fond vert (couleur de l’islam).

Avec le départ du dernier Shah de l’Iran au début du XXe siècle, le pays va une fois de plus changer de drapeau. De 1906 à 1925, le drapeau tricolore fut adopté et les couleurs reçoivent désormais une symbolique officielle. Le rouge rappelle le sang des martyrs, le vert représente l’islam et le blanc symbolise la lumière et la paix. Entre 1925 et 1980, le drapeau national a connu quelques légers changements avant de retrouver son aspect actuel.

D’une forme rectangulaire, l’actuel drapeau de l’Iran a été conçu en 1980 par Hamid Nadimi et approuvé par le parlement le 9 mai de la même année. Sur l’étendard actuel, le lion impérial est remplacé par quatre croissants qui se lisent de la droite vers la gauche. Il faut noter que le drapeau comporte également une épée en son centre. C’est une version stylisée du nom « Allah ».

Quelle est l’origine du drapeau de l’Iran ?

Le premier drapeau de l’Iran remonte en l’an 1505 au temps du gouvernement des Séfévides, une dynastie chiite fondée par Ismaïl 1er. À cette époque, l’étendard du pays était essentiellement vert avec une lune pleine en sa partie supérieure. Mais, au fil des années, plusieurs changements sont intervenus et ont considérablement impacté la vie politique du pays. Depuis l’instauration de la République islamique, l’Iran utilise désormais un nouvel emblème en forme de tulipe.

Pour ceux qui ont introduit cet emblème, il est important de rappeler le sacrifice des martyrs à la postérité. D’ailleurs, il est normal d’après une vieille croyance qu’une tulipe pousse sur la tombe d’un homme qui est mort pour sa patrie. En considérant attentivement le drapeau, vous verrez une expression stylisée (Allahu akbar) qui apparait onze fois en bas et onze fois en haut du bandeau blanc. Cette inscription rappelle le 22 bahman, soit le 11 février du calendrier grégorien. Ce jour commémore la victoire de la révolution iranienne.

Quelle est la signification du drapeau de l’Iran ?

D’après une grande partie des Iraniens, le drapeau actuel ne reflète pas l’histoire du pays ni ses aspirations futures. Pour eux, l’emblème central n’a aucune légitimité et serait utilisé pour donner du poids au prosélytisme islamiste. Si le signe rouge inscrit au centre du drapeau actuel symbolise le nom de Dieu (Allah), d’autres Iraniens l’assimilent plutôt à une fourche sanglante, symbole parfait de la répression qui sévit actuellement dans le pays. Pour ces derniers, le vrai drapeau tricolore de l’Iran comporte en son centre un emblème en fil doré qui représente le Soleil et le Lion. Que retenir de tout ça ?

Si la signification de l’emblème du drapeau de l’Iran est aujourd’hui plus ou moins controversée, quelques éléments permettent de se situer. En effet, avant et après l’avènement de la République islamique, les drapeaux utilisés en Iran étaient toujours porteurs de messages codés. En général, les symboles étaient inspirés des croyances religieuses, de la mythologie et de la culture. Que ce soit par leur nature ou leur forme, ces symboles évoquaient un ensemble d’idées à savoir : la spiritualité, les ethnies, les liens célestes, l’autorité, la victoire, etc.

Quoi qu’on en dise, un drapeau reste l’endroit idéal pour afficher fièrement les symboles les plus évocateurs d’un peuple. En Iran, ces symboles incluent l’aigle (la force divine), le dragon (la créativité), le lion (le courage et l’audace), le soleil (la vie éternelle), la lune (la fécondité) et le simorgh (l’union et le bon augure).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici