L’Indonésie est un archipel formé de plus de 18 000 îles. Lié au départ par la religion musulmane, l’archipel devient par la suite une colonie néerlandaise avant d’être partiellement occupé par le Japon après la Seconde Guerre mondiale. Après l’indépendance du pays, la République d’Indonésie est née. Bien qu’il soit très sobre, le drapeau officiel du pays est un symbole qui représente le courage, la gloire et l’espoir de l’Indonésie.

Histoire du drapeau de l’Indonésie

Le drapeau de l’Indonésie a été hissé pour la première fois le 17 aout 1945, lorsque le pays a été proclamé : République d’Indonésie. Le drapeau indonésien est connu sous le nom de « Sang Saka Merah Putih ». Ce nom fait référence aux deux couleurs du drapeau qui sont : le blanc et le rouge. Depuis l’indépendance du pays, le drapeau indonésien n’a pas changé. L’exemplaire original qui a été hissé en 1945 pour la première fois a été retiré de la circulation afin d’être préservé.

En raison de sa simplicité, le drapeau de l’Indonésie ressemble énormément à d’autres drapeaux. La ressemblance est d’ailleurs très frappante avec le drapeau de la Principauté de Monaco. Les drapeaux des deux pays sont pareils à un seul détail. La seule différence qui existe entre le drapeau de Monaco et le drapeau de l’Indonésie vient de leurs proportions qui ne sont pas les mêmes. Il faut savoir que le drapeau Indonésien à des proportions de 2 : 3 tandis que le drapeau civil de Monaco qui lui est semblable en tout point a des proportions de 4 : 5. Le drapeau de l’Indonésie ressemble également au drapeau de la Pologne. Toutefois, même si les couleurs du drapeau polonais sont inversées.

Le drapeau indonésien se compose d’une bande rouge sur le haut et d’une bande blanche en bas. Les deux bandes ont la même hauteur et elles sont disposées horizontalement. Il est important de savoir que les couleurs du drapeau indonésien n’ont pas été choisies à la légère puisqu’il s’agit d’une tradition qui existe depuis les temps anciens. En effet, ces couleurs ont à l’origine été choisies par le mouvement nationaliste indonésien à cause d’un drapeau de l’île de Java.

Origine du drapeau indonésien

Selon l’histoire, l’origine du drapeau indonésien remonterait à un mythe austronésien symbolisant la mère Nature et le père qui est le ciel. On constate d’ailleurs que le rouge et le blanc sont des couleurs qui apparaissent sur de nombreux drapeaux à travers l’Austronésien. Selon la légende, le rouge et le blanc sont des couleurs qui étaient déjà utilisées comme étendard de royaume durant l’ère Majapahit au treizième siècle et même avant durant l’ère Kediri.

Origine alternative du drapeau indonésien

Peu de gens le savent, mais le drapeau indonésien à des liens avec le drapeau hollandais. Il faut savoir que sous la colonisation hollandaise, le drapeau indonésien était interdit. Toutes les administrations devaient utiliser le drapeau néerlandais dont les couleurs sont le blanc, le rouge et le bleu. Afin de symboliser leur intention de faire partir les Hollandais, les nationalistes indonésiens ainsi que les membres du mouvement indépendant ont déchiré le drapeau hollandais. Cet acte est connu aujourd’hui sous le nom d’incident de l’hôtel Yamato. Lors de ce fameux incident qui s’est déroulé le 19 septembre 1945, les jeunes révolutionnaires indonésiens ont déchiré la partie bleue du drapeau hollandais qui était dressé sur l’hôtel Yamato. L’objectif de cet acte était avant tout de séparer la partie bleue du drapeau hollandais des couleurs blanches et rouge qui représentaient le drapeau indonésien.

Pour ces jeunes révolutionnaires, le bleu du drapeau hollandais était vu comme le « sang bleu de l’aristocratie ». Il fallait donc séparer ce « bleu » de la couleur blanche qui représente la pureté des Indonésiens et de la couleur rouge qui représentait le sang versé durant la guerre d’indépendance. Cet incident de déchirement de drapeau est sans aucun doute le plus célèbre de l’histoire de l’Indonésie. Il est également important de savoir que l’hôtel Yamato a, par la suite été rebaptisé « hôtel Merdeka ». Ce qui signifie l’hôtel de l’indépendance.
L’hymne national d’Indonésie est connu sous le nom « Indonesia Raya », ce qui signifie, grande Indonésie. Toutefois, il est important de savoir que le drapeau d’Indonésie possède également son propre hymne national que l’on appelle « Berkibarlah Benderaku ».

Signification du drapeau indonésien

Force est de constater que la signification du drapeau indonésien diffère un peu selon les sources. Hormis le fait d’être un symbole patriotique, chaque aspect du drapeau indonésien à une signification à commencer par les couleurs.
Pour certains, la couleur rouge symbolise avant tout le courage du peuple qui a permis la libération du pays. La couleur blanche, quant à elle, représente la pureté et c’est visiblement dans ce sens que cette couleur a été utilisée sur le drapeau. Pour les Indonésiens, le rouge représente le sang ou le corps physique alors que le blanc représente l’âme et l’esprit.

Il faut toutefois savoir qu’il existe d’autres interprétations à la signification des couleurs du drapeau indonésien. En effet, la couleur rouge du drapeau aurait un rapport avec le sucre rouge de palme, au sang qui est le symbole de fertilité de la femme et à la terre. De son côté, le blanc fait référence au riz qui est l’aliment traditionnel, au sperme fécondateur de l’homme et cette couleur fait également référence à la sève des plantes. Sachez néanmoins qu’il n’existe aucun document officiel qui atteste de la signification réelle de ces couleurs sur le drapeau indonésien.

Compte tenu du fait qu’il s’agit d’un symbole, le drapeau doit être utilisé quotidiennement sur les édifices gouvernementaux ainsi que sur les monuments. En règle générale, le drapeau doit être hissé à l’aube et il doit être abaissé à la tombée de la nuit. Cependant, il peut rester levé toute la nuit à certaines dates. Le drapeau indonésien se doit d’être arboré par tous les citoyens à certaines dates patriotiques établies par le gouvernement. Dans le but de commémorer les dates importantes, le drapeau est mis en berne. Ainsi, le drapeau indonésien est mis en berne depuis 2004, en mémoire aux victimes du terrible tsunami qui a ravagé l’île le 24 décembre de cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici