L’Inde est un grand pays situé au sud de l’Asie. Ancienne colonie de l’Empire britannique, ce pays a adopté un nouveau drapeau en juillet 1947. Appelé « tiranga » (tricolore), cet emblème national est intimement lié à la religion, puis à la culture indienne. Tour d’horizon sur l’histoire, l’origine et la signification du drapeau indien.

Histoire du drapeau de l’Inde

Comme son nom l’indique, le « tiranga » est constitué de trois couleurs : le safran ; le blanc et le vert. Ces nuances sont superposées l’une au-dessus de l’autre afin de former des bandes horizontales. Une roue bleue, appelée chakra d’Ashoka, est placée au centre du drapeau. Cet emblème revêt une grande importance dans la culture bouddhiste. Depuis son adoption lors d’une réunion de l’Assemblée constituante le 22 juillet 1947, le drapeau indien n’a connu aucune modification.

Si l’on revient au passé historique du pays, il y avait eu deux sortes de drapeaux avant l’adoption de la version actuelle. En 1921, le Parti du Congrès a créé un drapeau non officiel de couleur blanc, vert et rouge. Une décennie plus tard, un autre modèle, composé des nuances safran, blanc et vert a fait son apparition en 1931.

En 1947, un comité ad hoc s’est réuni afin de prendre une décision sur la forme et la composition du drapeau indien. Le modèle qui a été créé en 1931 a été retenu comme le drapeau officiel de l’Inde. Cependant, quelques légers changements y ont été apportés pour que l’emblème soit reconnu par toute la communauté et les parties de l’époque.

Origine du drapeau de l’Inde

L’idée de créer un drapeau national indien est apparue au début du XXème siècle. Cette époque coïncidait à l’apogée des luttes pour l’indépendance.

En août 1906, le premier drapeau tricolore a été hissé lors de la manifestation contre la partition du Bengale. Intimement appelé « drapeau de Calcutta », cet emblème est pourvu de trois bandes de couleur orange, jaune et vert. On y trouve aussi huit fleurs de cactus, un soleil et une lune en phase croissant.

En 1907, une autre version du drapeau indien a vu le jour à Stuttgart en Allemagne. Par rapport à l’ancienne version, l’ordre de superposition des bandes tricolores a été modifié. Et, le safran a été remplacé par le rouge. Appelé « drapeau du comité de Berlin », ce drapeau a également été utilisé en Mésopotamie pendant la Première Guerre mondiale.

En 1917, le Home Rule Movement a créé un nouveau drapeau qui est composé de cinq lignes de couleur rouge et verte ainsi que des étoiles et une lune en croissant. Cet emblème n’a eu que peu de succès. Quelques drapeaux non officiels ont été déployés entre 1921 et 1931. Mais, c’est le modèle qui a été dessiné par le Congrès national indien qui a été finalement officialisé.

Signification du drapeau de l’Inde

Les significations du drapeau de l’Inde ont beaucoup évolué, selon le contexte politique du pays :

  • En 1921, les couleurs qui ont été utilisées sur le drapeau de l’Inde avaient principalement de connotations religieuses. Elles servaient à représenter les communautés religieuses qui sont présentes sur le territoire. Le rouge symbolisait l’hindouisme tandis que le vert évoquait l’islamisme ;
  • En 1931, la disposition et les significations des couleurs ont été modifiées. À cette époque, le safran, le blanc et le vert évoquaient respectivement le courage, la vérité et la foi.

En 1947, le Vice-président de l’Inde a fait une déclaration officielle sur les significations officielles des couleurs du drapeau indien. Selon lui, la couleur safran est associée à la renonciation. En d’autres termes, les dirigeants doivent faire preuve de dévotion envers le peuple. Le blanc, qui est placé au centre du drapeau, évoquait la lumière et la vérité tandis que le vert permet de mettre en exergue la communion de l’homme avec la nature.

Pour ce qui est du chakra d’Ashoka, qui est inséré au centre du drapeau, il exprimait la vérité, une des qualités que l’on attend de tous. Cet élément symbolisait aussi que l’Inde doit être un pays dynamique qui n’a pas peur du changement.

En Inde, il est important de préciser que la fabrication suit un processus bien précis. Plusieurs normes, en l’occurrence, les dimensions, les couleurs, la luminosité, le matériau du cordage, le nombre de câbles…, doivent être minutieusement respectés. Le manquement à cette obligation est considéré comme un délit passible d’une amende et/ou d’un emprisonnement, selon la gravité de l’infraction. Sachez que seuls les drapeaux confectionnés en khadi, un tissu fait à la main, sont conformes aux réglementations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici