Si la plupart des drapeaux africains sont constitués de la même couleur, celui de l’Éthiopie se distingue par un symbole particulier situé au centre du rectangle. Chacun de ces paramètres a une signification particulière, car chaque drapeau incarne sa propre histoire. Découvrez dans cet article le drapeau de l’Éthiopie, son origine ainsi que sa signification.

Histoire du drapeau d’Éthiopie

Connu sous le nom d’Abyssinie, l’empire éthiopien a été fondé vers le XIème siècle. Dès lors, il a connu de nombreux changements de bannières. Pour éviter la colonisation, les peuples qui occupaient le territoire ont repoussé les armées turques et arabes, avec l’aide des puissances catholiques. Ensuite, ils ont établi un lien avec l’occident. Après plusieurs batailles acharnées, les peuples éthiopiens ont réussi à repousser toutes les armées qui rodaient sur leur territoire. Parmi ces batailles, celle d’Adoua en 1896 est restée gravée dans les mémoires, avec la victoire des Éthiopiens face à l’armée italienne. Ménélik II profite un an plus tard de cette victoire pour promouvoir un drapeau aux couleurs panafricaines.

Depuis cette période, le drapeau a connu plusieurs modifications au fil des régimes qui se sont succédé dans le pays. Toutefois, les couleurs de base ont été conservées lors de la confection des nouveaux drapeaux. On retrouve les trois bandes horizontales qui prennent chacune un tiers du drapeau. Elles sont de couleur verte, jaune et rouge. Ces trois couleurs, souvent utilisées par la plupart des drapeaux en Afrique, sont un symbole du panafricanisme. Elles affirment l’émancipation, l’indépendance et la solidarité du peuple africain. En dehors de ces couleurs, le drapeau éthiopien a un symbole au centre. Ce symbole qui fait la particularité de ce drapeau a une origine bien précise.

Origine du drapeau éthiopien

Après les batailles de 1896, le symbole du drapeau éthiopien a changé à de nombreuses reprises. Ce blason a pour origine le Lion d’Abyssinie. Il s’agit de l’animal endémique au pays, dont le nom est tiré de l’empire éthiopien. Il est plus petit que certaines espèces animales de l’Afrique et affiche chez le mal une crinière noire.

Durant toute son existence, l’empire éthiopien a été représenté par une noblesse et une royauté chrétienne. C’est grâce à cette représentation qu’il a reçu la faveur de certains Européens lorsque le peuple repoussait les armées arabes et turques. Les armoiries de l’empire étaient sous la forme du lion d’Abyssinie. Pendant des siècles, ce dernier a été présenté sur les principaux symboles du pays comme le Lion de Juda, signe de la tribu de Juda, de la reine de Saba et du roi Salomon. En effet, cette famille royale était considérée comme les aïeuls de chaque roi des rois éthiopiens. En le mettant au centre du drapeau, Ménélik lui a fait arborer une couronne pour symboliser la royauté, puis une croix chrétienne qu’il tient dans sa patte droite.

Plusieurs années plus tard, lors du régime monarchique en 1975, le lion a été retiré, puis remis pendant une courte période, avant de laisser place à l’étoile jaune à cinq pointes entourées d’une guirlande végétale. En somme, il s’agit d’un pentagramme. À ce jour, l’aperçu qu’on a du drapeau éthiopien est la composition des trois couleurs de base et de l’étoile au centre.

Signification du drapeau d’Éthiopie

Comme la plupart des drapeaux africains, le drapeau éthiopien est formé de trois couleurs : le vert, le jaune et le rouge. Ces couleurs occupent chacune horizontalement le tiers du drapeau. La première couleur, située plus haut est le vert. Elle fait hommage à la beauté naturelle du pays, à son écosystème et à ses bois. Après la bande verte, celle de couleur jaune suit et signifie l’espérance et la paix. Enfin, on retrouve la couleur rouge tout en bas, symbole de la force du peuple éthiopien au fil des années.

La combinaison de ces trois couleurs a également une signification propre au peuple éthiopien. Le vert est une représentation du Shewa, la province centrale du pays. Quant au jaune, elle représente les Amhara, l’une des ethnies les plus dominantes de l’Éthiopie. La couleur rouge représente également une ethnie, mais celle des Tigrés.

En dehors des bandes de couleurs, le drapeau éthiopien dispose d’un disque bleu au centre du rectangle. Sur ce disque se trouve une étoile de couleur jaune, avec des rayons du soleil émanant de ses branches. En étant l’un des plus anciens drapeaux d’Afrique, le drapeau d’Éthiopie fait partie des premiers modèles des couleurs panafricaines.

Au fil des années, le drapeau éthiopien a connu de nombreuses modifications. Néanmoins, les couleurs principales qui le représentent actuellement n’ont pas changé depuis le XIXème siècle. Ces trois coloris ont été utilisés pour la toute première fois en 1897, une (01) année an après la bataille contre l’Italie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici