Composées de 4 iles, notamment le Ngazidja, le Nzwani, le Mwali, et le Mahore, les Comores sont une République fédérale située dans la partie est de l’Afrique, non loin du Mozambique et de la Somalie. Cet ensemble d’îles constitue un archipel parfaitement implanté dans l’océan indien. De manière générale, il s’agit d’un pays qui a connu un parcours politique assez mouvementé avec des coups d’état répétitifs qui ont conduit à la rédaction d’une nouvelle constitution dans les années 2001. Au milieu de toute cette histoire, un élément emblématique rassemble les fils et filles des Comores, renforce l’unité et la cohésion nationale : il s’agit du drapeau comorien. Nous vous proposons la description de ce drapeau à travers sa signification, son origine et son histoire.

Signification du drapeau des Comores

Sur la forme, le drapeau des Comores se décline sous un aspect rectangulaire. La constitution des Comores établie en 2001, la place comme le drapeau du pavillon national, et de l’Union des Comores. Lorsqu’on explore la structure complète de ce drapeau, on constate un quatuor de bandes horizontales ayant chacune les mêmes dimensions aussi bien sur la longueur que sur la largeur. La première bande, c’est-à-dire celle située en première ligne sur le drapeau est de couleur jaune, en deuxième position on retrouve la couleur blanche, ensuite la couleur rouge, puis enfin la couleur bleue qui vient fermer l’autre extrémité. À gauche du drapeau, un triangle isocèle vert coupe une partie des bandes. Ce triangle regorge d’une lune blanche associée à 4 petites étoiles de couleur identique.

Pour ce qui est de la signification de ce drapeau, il faut partir des différents éléments qui le composent, à savoir les bandes, le triangle, la lune et ses étoiles. En clair, ces éléments représentent un symbole des îles qui composent l’archipel. À ce titre, la bande jaune est mise pour l’île Mohéli (Mwali), la bande rouge représente l’Anjouan (Nzuwani), la bleue caractérise la Grande Comores (le Ngazidja) tandis que la bande blanche est pour la Mayotte. Cette dernière a été au cœur de grandes polémiques, car considérée comme une île du département français.

En ce qui concerne le triangle vert, il symbolise l’islam qui, jusque-là reste le culte privilégié des Comores. Logiquement, puisqu’on parle d’une nation qui a connu la domination arabo-islamique. Enfin, les 4 étoiles dessinées sur le triangle se rapportent également aux 4 iles. En bref, ce drapeau est perçu comme un pilier de l’unité nationale entre les Comoriens. Néanmoins, les 4 îles qui forment ce pays ont chacune leur drapeau :

  • un drapeau de couleur rouge portant une lune et une main est adopté par l’Anjouan ;
  • un drapeau de couleur jaune avec une étoile rouge au centre représente celui du Mohéli ;
  • la grande Comores quant à elle adopte un drapeau de fond bleu composé de lune et d’étoiles de couleurs blanches ;
  • le drapeau de la Mayotte est plutôt particulier avec en son sein des armoiries et le mot « Mayotte » parfaitement inscrit en haut.

Origine du drapeau comorien

Ce n’est plus un secret pour personne, la quasi-totalité du continent africain a subi la colonisation occidentale. C’est une partie de l’histoire qui a d’ailleurs beaucoup marqué les Comores. En témoigne l’île Mayotte qui, revendiquée par les autorités comoriennes étaient restées sous l’appartenance française pendant de longues années. Par ailleurs, contrairement à la majorité des états du continent noir, la république des Comores a vu son indépendance retardée jusqu’en 1975. Ceci a freiné la démarche de ce pays vers l’adoption d’un drapeau qui reflète les valeurs nationales. De ce fait, le drapeau du colon était celui utilisé dans les administrations comoriennes. Il affichait une couleur verte qui laisse entrevoir en son sein un croissant de lune parfaitement dessiné en haut sur la partie gauche. On pouvait y voir aussi, une lune et 4 étoiles avec 5 branchages.

Mais à partir du 6 juillet 1975, année ayant marqué l’indépendance de ce pays, le pavillon national et l’Union des Comores embrasse un nouveau drapeau. Il arborait un fond rouge et vert. La bande rouge, située sur la partie supérieure occupe plus de la moitié de la surface et garde en son sommet à gauche un arc de lune combiné à 4 étoiles. Ce drapeau a été le premier à être utilisé à la suite de l’accession des Comores à la souveraineté nationale.

L’histoire du drapeau des Comores

Aujourd’hui, le drapeau comorien est composé de 4 bandes horizontales, d’une lune et des étoiles qui sont un symbole des 4 états qui constituent cette nation. Mais avant d’aboutir à cela, ce drapeau a connu une histoire parsemée de modifications et de polémiques depuis l’époque coloniale jusqu’à nos jours. En effet, après l’indépendance, le drapeau adopté en 1975 a fait l’objet d’une transformation en 1978.

Au cours de cette année, l’Union des Comores est en effet revenu sur le drapeau de l’époque coloniale, celui arborant des couleurs vertes, une lune et 4 étoiles disposées en diagonale, mais avec une petite nuance. Ici, la fameuse lune est parfaitement inclinée, recouvrant les 4 étoiles. Pour rappel, cette époque sonne la destitution de Alih Soilih, alors président des Comores. Ensuite, à partir de 1992, on assistera à une autre forme de drapeau comorien. Toutefois, la traditionnelle couleur verte, la lune et les étoiles restent et demeurent, seule la disposition de ces éléments a connu un changement. En fait, la lune est cette fois-ci orientée vers le ciel avec les 4 étoiles au-dessus.

Au cours des années 1996, ce modèle aussi va faire partie du passé comorien. On note pendant cette période une étape très marquante de l’histoire des Comores. Mohamed Taki Abdulkarim, un homme politique comorien qui a eu plusieurs différends avec la justice à la suite de ses nombreuses implications dans les tentatives de déstabilisation du pouvoir en place va prendre les rênes de la république. Il est élu président des Comores avec 64, 16 % des suffrages universels. Dès son accession au pouvoir, il émet également son idée de drapeau. Ce dernier reprend la lune et les étoiles, mais avec des écritures arabes et françaises sur les côtés. Il représentait la République fédérale islamique des Comores et est resté jusqu’en 2001 avant que ce pays n’adopte indéfiniment le drapeau actuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici