drapeau de japon

Le drapeau du Japon a deux appellations : le Nisshōki et l’Hinomaru qui signifient « étendard japonais » et « drapeau disque solaire

Le fond de l’étendard du Japon est en blanc et le cercle se trouvant au centre est en rouge. Le blanc est synonyme d’honnêteté et de pureté, le rouge montre la passion et la sincérité.

En ce qui concerne ses dimensions, le ratio longueur largeur est de 7 sur 10.

Histoire du drapeau japonais

En date du 13 août 1999, le Nisshōki est devenu le drapeau de la République de Japon. C’est une loi promulguée qui a considéré officiellement ce drapeau. Aucune loi n’avait encore adopté ce type de fanion par le passé.

Selon la déclaration du 27 février 1870, un drapeau comportant un disque solaire avait été utilisé comme fanion national par certains navires marchands. Mais, la marine militaire a choisi un autre étendard durant la deuxième guerre mondiale. Celui-ci était également doté d’un soleil rouge sur fond blanc, mais ce cercle était muni de 16 rayons concentriques

Ses origines

Une légende fait remonter l’origine du drapeau du Japon au 13ème siècle, quand un moine bouddhiste connu sous le nom de Nichiren offrit un disque solaire au grand Empereur de Japon. Ce dernier est considéré comme le descendant de Amaterasu, le dieu du soleil.

Ce symbole apparait ensuite dans des images représentant les guerres du 15ème et 16ème siècle. Les généraux militaires du Japon utilisèrent également le signe du soleil vers le 17ème siècle afin de distinguer leurs navires de ceux des autres territoires.

En 1868, le drapeau au cercle rouge sur fond blanc fut reconnu comme l’emblème national du Japon mais toujours de manière non officielle. Il fallu patienter jusqu’en août 1999 pour que le drapeau fut déclaré de manière officielle. A noter que dans le même temps, le Kimi Ga Yo fut considéré comme l’hymne national du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici